retour

Nicolas de Ribou

Vous devez vous connecter pour afficher la vidéo
sur une proposition de La Box

Présentation du projet curatorial Souvenir de Mwene Mutapa

Une légende date la fondation de l’empire du Mwene Mutapa dès la première moitié du XVe siècle par un prince du Zimbabwe, envoyé au nord du royaume pour y chercher de nouvelles mines de sel. Il aurait fait la conquête de ces terres en bordure de l’océan Indien, situées entre la Limpopo au sud et le Zambèze au nord, occupant de hauts plateaux à plus de 1000 mètres d’altitude, pour s’y établir sous le titre de Mwene Mutapa (le seigneur des mines), nom que porte également son empire. Le commerce de l’ivoire, du cuivre et de l’or avec les Arabes, les Hindous et les Indonésiens permet l’enrichissement de la region commencé quelques siècles auparavant comme le révèle Ibn Battuta en 1331 lors de sa visite des ports de Kilwa et Sofala, villes de marchands arabes qui deviendront ensuite comptoirs portugais. Les basses terres insalubres et les difficultés de navigation fluviale protègent pendant de nombreuses années le Mwene Mutapa et ses mines de la convoitise des colons de toutes origines, jusqu’à son déclin. Le Mwene Mutapa reste malgré tout objet de curiosité de la part des explorateurs, qui croient que les vestiges de pierre que les indigènes évoquent sont ceux du légendaire pays d’Ophir, d’où le roi Salomon tirait son or et ses trésors.

sur une proposition de La Box

Présentation du projet curatorial Souvenir de Mwene Mutapa

Une légende date la fondation de l’empire du Mwene Mutapa dès la première moitié du XVe siècle par un prince du Zimbabwe, envoyé au nord du royaume pour y chercher de nouvelles mines de sel. Il aurait fait la conquête de ces terres en bordure de l’océan Indien, situées entre la Limpopo au sud et le Zambèze au nord, occupant de hauts plateaux à plus de 1000 mètres d’altitude, pour s’y établir sous le titre de Mwene Mutapa (le seigneur des mines), nom que porte également son empire. Le commerce de l’ivoire, du cuivre et de l’or avec les Arabes, les Hindous et les Indonésiens permet l’enrichissement de la region commencé quelques siècles auparavant comme le révèle Ibn Battuta en 1331 lors de sa visite des ports de Kilwa et Sofala, villes de marchands arabes qui deviendront ensuite comptoirs portugais. Les basses terres insalubres et les difficultés de navigation fluviale protègent pendant de nombreuses années le Mwene Mutapa et ses mines de la convoitise des colons de toutes origines, jusqu’à son déclin. Le Mwene Mutapa reste malgré tout objet de curiosité de la part des explorateurs, qui croient que les vestiges de pierre que les indigènes évoquent sont ceux du légendaire pays d’Ophir, d’où le roi Salomon tirait son or et ses trésors.


Dans la même programmation
--
25 janvier 2017
--
16 mars 2017
--
9 février 2017
Programmé par La Box
--
12 octobre 2020
--
6 novembre 2019
--
8 février 2017