retour

Christian Sonderegger

Vous devez vous connecter pour afficher la vidéo
sur une proposition de Michel Weemans

La mise en scène, un processus vivant et une remise en question perpétuelle.

A travers le témoignage concret de l’élaboration du sujet jusqu’à la distribution en salle du film « Coby » (sélection « Acid-Cannes 2017 »), les différentes étapes auxquelles est soumis le réalisateur de documentaire, en particulier dans le domaine de la prise de décision.

Tout au long de l’élaboration d’un film, le réalisateur est confronté à des choix pragmatiques qui vont influer sur la narration, le ton et la forme de l’œuvre. Mesurer son désir au réel, savoir le remettre en question et l’adapter peuvent devenir des éléments moteurs et puissant de la création artistique. Avec sincérité et la distance nécessaire, je me propose d’analyser les enjeux et les choix, à tous les étages de la réalisation, qui ont mené le  film « Coby » à sa forme achevée.

 

Christian Sonderegger est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière. Il exerce à la sortie de l’école le métier d’opérateur et travaille également comme scénariste sur des longs-métrage de fiction. Il fonde par la suite la production Ciaofilm et réalise plusieurs courts-métrages primés dans des festivals internationaux. Il poursuit une activité d’assistant réalisateur sur des longs-métrages, réalise des films publicitaires et participe à des documentaires en tant qu’ingénieur du son ou producteur associé. Fort de ses expériences, il développe aujourd’hui des films de fiction au sein de Ciaofilm.

La mise en scène, un processus vivant et une remise en question perpétuelle.

A travers le témoignage concret de l’élaboration du sujet jusqu’à la distribution en salle du film « Coby » (sélection « Acid-Cannes 2017 »), les différentes étapes auxquelles est soumis le réalisateur de documentaire, en particulier dans le domaine de la prise de décision.

Tout au long de l’élaboration d’un film, le réalisateur est confronté à des choix pragmatiques qui vont influer sur la narration, le ton et la forme de l’œuvre. Mesurer son désir au réel, savoir le remettre en question et l’adapter peuvent devenir des éléments moteurs et puissant de la création artistique. Avec sincérité et la distance nécessaire, je me propose d’analyser les enjeux et les choix, à tous les étages de la réalisation, qui ont mené le  film « Coby » à sa forme achevée.

 

Christian Sonderegger est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière. Il exerce à la sortie de l’école le métier d’opérateur et travaille également comme scénariste sur des longs-métrage de fiction. Il fonde par la suite la production Ciaofilm et réalise plusieurs courts-métrages primés dans des festivals internationaux. Il poursuit une activité d’assistant réalisateur sur des longs-métrages, réalise des films publicitaires et participe à des documentaires en tant qu’ingénieur du son ou producteur associé. Fort de ses expériences, il développe aujourd’hui des films de fiction au sein de Ciaofilm.


Dans la même programmation
--
9 décembre 2015
--
4 octobre 2017
--
18 décembre 2013
Programmé par Michel Weemans
--
26 mars 2014
--
4 décembre 2013